TDAH

 Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité

Votre médecin généraliste ou bien le pédiatre qui suit votre enfant, ou encore un autre professionnel de santé vous a parlé de difficultés ou de troubles attentionnels(les)…

 

Vous trouvez votre enfant trop agité ?

Votre entourage et l’enseignant de votre enfant vous le fait remarquer ?

Est-ce qu’il/elle est hyperactif ?

 

Votre enfant présente peut-être le trouble neuro-développemental appelé TDAH.

TDAH = Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité.

 

Il s’agit d’un trouble qui concerne environ 3 à 6% des enfants d’âge scolaire en France. Il touche préférentiellement les garçons.

Quelles sont les causes de ce trouble ?

Les causes précises ne sont pas connues. Cependant il y a un facteur héréditaire dans la plupart des cas, c'est-à-dire que l’un des parents, voire les deux ; ou bien des grands-parents, présentent le même trouble. 

Il s'agit d'un trouble épigénétique. C'est la rencontre d'une vulnérabilité génétique et d'un environnement.

 

Certains enfants ont un TDAH secondaire à des séquelles neurologiques. Les enfants nés prématurément présentent un risque plus important d’avoir un TDAH. C’est également le cas lorsqu’il y a eu une souffrance néo-natale, une maladie précoce de type méningite. Il existe d’autres facteurs de risques comme la consommation de tabac ou d’alcool pendant la grossesse ou encore une grossesse gémellaire.

 

Plus précisément ?

Les neurotransmetteurs appelés dopamine et noradrénaline ne fonctionnent pas correctement dans le cerveau. Le cerveau des personnes atteintes de TDAH fonctionnent différemment.

 

Le TDAH persiste dans la majorité des cas à l’âge adulte.

Le TDAH se caractérise par l’un ou plusieurs des symptômes suivants :

 

  • Inattention et difficultés de concentration : enfant dans la lune, distrait 

  • Impulsivité importante : enfant qui coupe la parole, agit avant de réfléchir

  • Agitation motrice : enfant qui gigote sans cesse, tripote tout, grimpe, saute tout le temps

 

=> Ces symptômes doivent être présents depuis au moins 6 mois et avant l'âge de 12 ans.

=> ces symptômes ont des répercussions négatives dans au moins 2 domaines : scolaire, familial, social

 

Le TDAH est reconnu par la HAS depuis février 2015.

voir synthèse des recommandations

 

 

Attention : tous les enfants hyperactifs ne souffrent pas d’un TDAH. L’hyperactivité peut avoir plusieurs origines comme l’anxiété, les TOC, la dépression, un trouble oppositionnel, la maltraitance, la précocité intellectuelle, des carences psycho-affectives ou éducatives, l’autisme etc.

Pour permettre le diagnostic de cette maladie, il faut réaliser des bilans et examens spécifiques qui permettront le diagnostic et la prise en charge adéquate.

Symptômes du TDAH
Comment savoir si votre enfant souffre d'un TDAH?

ETAPE 1

Prendre rdv auprès du pédiatre de votre enfant ou de votre médecin généraliste, afin d’avoir un examen clinique et médical complet.

 

ETAPE 2

Le médecin peut vous orienter vers un bilan neuropsychologique afin d’affiner le profil de votre enfant. Si le médecin suspecte la présence d'un TDAH, il vous orientera vers un médecin spécialiste du TDAH. A Lyon, ces médecins sont à l'hôpital neurologique de Bron, Unité 502.

Pourquoi vous demande-t-on de réaliser un bilan neuropsychologique?

 

Lors du bilan neuropsychologique, votre enfant va réaliser un certains nombre de tests. Vous aurez également des questionnaires à remplir, ainsi que l’enseignant et votre enfant.

Les tests ne permettent pas, à eux seuls, le diagnostic du TDAH car il n’y a pas un profil spécifique à ce trouble. Néanmoins, l’analyse des scores permet la mise en évidence de troubles de l’attention, signe d’appel majeur.

 

C’est grâce aux éléments recueillis par le médecin ainsi qu’aux résultats aux questionnaires et à l’interprétation des données neuropsychologiques qu’un diagnostic pourra être posé.

 

Et après ? 

Il existe des traitements médicamenteux qui peuvent aider votre enfant. Ces traitements sont prescrits par les médecins hospitaliers uniquement.

Avant de vous proposer ces traitements, d'autres méthodes peuvent être efficaces comme la remédiation cognitive et la méthode BARKLEY.

 

En fonction des difficultés de votre enfant et de son profil neuropsychologique, des aménagements pédagogiques doivent être mis en place à l’école et à la maison.

 

Différents outils sont très utiles pour les enfants qui ne tiennent pas en place (coussin dynair) et qui ont besoin de toucher à tout (balle à modeler)

=> voir le site Hoptoys 

 

Vous trouverez de nombreux documents utiles à cet effet dans l’onglet « astuces » sur le site http://www.attentiondeficit-info.com/

.

pour réaliser une évaluation complète

  • Google+ - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

Tél : 06 09 59 25 09

© 2017 Ambre Kanza Woodward - Réalisation web : Deborah Marino

Mentions légales